Gargas Café – L’histoire du Saxophone – 23 septembre 2016

Gargas’ Café du 23 septembre 2016

Soirée : L’ Histoire du Saxophone
par Michel Rigouard

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

4mai2013

invité : Michel Rigouard

Une conférence pour une véritable histoire du saxophone, instrument populaire et paradoxalement méconnu.

Dernier né des instruments « mécaniques » (non électrifiés), le saxophone est issu de la Révolution Industrielle par le génie d’Adolphe Sax en 1841.

Immédiatement adopté par les musiques militaires, dès 1845, suite à la réforme des orchestres initiée par le Général de Rumigny, il fera une timide apparition dans l’Opéra, dans la musique de chambre, avant que le jazz ne s’en empare et contribue à sa popularité et à sa renaissance en France et Outre-Atlantique dans les années 1920.

michel rigouard

La famille des saxophones comprend aujourd’hui sept modèles (du sopranino au contrebasse) et appartient à la catégorie des bois en raison de son clétage qui s’apparente à celui des autres instruments de la même catégorie et de son fonctionnement résidant dans la mise en vibration d’une anche simple (taillée dans du roseau) par le souffle de l’instrumentiste.

« Caméléon », le saxophone est aujourd’hui présent dans tous les courants musicaux et servi par un grand nombre d’interprètes inventifs et en perpétuelle recherche d’innovation.

Gargas Café – chansons – Bruno Duchâteau – du 20 mai 2016

Gargas Café du 20 mai 2016

Soirée chansons avec Bruno Duchâteau

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

invité : Bruno Duchâteau

bd02

Humour et poésie sont les deux maîtres mots des chansons de Bruno Duchâteau. Ce chanteur explore l’espace, les mots et les sons pour nous livrer un univers sensible, coloré et décalé.
Des personnages surprenants visitent ce répertoire comme «M. Hector» (le mari de la femme) ou ce «Papa idéal» qui souffre d’être homme au foyer intégral,
des instruments aussi : une guitare, un didjeridoo, une sanza, un accordéon… L’artiste tire sur le fil des relations humaines pour aborder les grands thèmes qui l’agite : les autres, l’amour, la différence.

Portés par la mise en scène de Gérard Morel, les textes et les musiques de Duchâteau touchent là où ça fait du bien…en plein cœur.

bd01

La presse :

«Duchâteau : un lutin qui jongle avec les mots, un artisan de la rime qui suit le fil de son bon plaisir…» France 3

«Il faut bien le dire, cela a été un vrai régal ! On entre dans son spectacle, on s’y installe avec bonheur, car ce chanteur sait capter son public ; il nous donne à savourer ses textes qui évoquent la vie, l’amour, les révoltes….»
La Marseillaise

« Bruno livre un savant mélange entre les moments de la vie, avec toute la gamme des couleurs, ses convictions et un humour à l’emporte-pièces. »
Le journal de la Haute-Marne

bd03

Le site : www.wafwaf-production.fr