Archives de catégorie : Gargas Café

CONFÉRENCE : CATHÉDRALES de PROVENCE -Gargas’ Café du 22 septembre 2017

Gargas’ Café du 22 septembre 2017

CONFÉRENCE : CATHÉDRALES de PROVENCE

de Monique JANNET- VALLAT

à 20 h
salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h00)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr

CONFÉRENCE : CATHÉDRALES de PROVENCE
de Monique JANNET- VALLAT

En partenariat avec l’Association des Amis du Musée et du Patrimoine du Pays d’Apt (AAMPPA)

CATHÉDRALES de PROVENCE est le titre de l’ouvrage prestigieux auquel a participé la conférencière. Grâce aux somptueuses illustrations à l’aquarelle de Jean Marie Gassend et à sa propre documentation elle donnera un aperçu des plus emblématiques parmi les 30 cathédrales qui virent le jour au fil des siècles de l’époque médiévale jusqu’au 19 ème siècle.

Monique JANNET- VALLAT, après des études d’histoire à Lyon, un poste d’ingénieur à la Direction des antiquités de la Région Rhône-Alpes et un doctorat en archéologie médiévale, est chargée de cours à l’université de Bourgogne jusqu’en 2001 puis dirige comme conservateur le musée archéologique de Nice Cimiez.

Exceptionnellement le repas sera servi à 19 h pour laisser le temps au service de se terminer avant la prise de parole.

Pièce de théâtre : ELLES au Gargas’ Café du 28 avril 2017

Gargas’ Café du 28 avril 2017

Soirée :

Pièce de théâtre :  ELLES

par la Compagnie La Posada de Don Quichotte

suivie d’un débat avec
un représentant d’Amnesty international

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h30)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr

SPECTACLE : Une production M.J.C de Cavaillon

Titre : ELLES

Durée : 1h 10

Mise en scène : Alain GUERRIERI

Avec : Valérie Guerrieri, Mélanie Defondaumière

La pièce :

Cette pièce est une création de la compagnie de la MJC de Cavaillon  » la Posada de Don Quichotte  » mis en chantier en 2015, les textes sont basés sur des fait réels (remis en forme pour être présentés théâtralement), des témoignages, le net et les médias donnent largement de quoi se documenter, et Amnesty Internationnal est aussi une source fiable.
Nous avons évité de tomber dans une dramaturgie trop forte, théâtralement nous aurions pu faire d’avantage d’effet, plus d’images marquantes, mais nous avons préféré être à la limite pour une meilleure réflexion sur les sujets abordés. Notre spectacle parle des femmes mais plusieurs situations peuvent s’appliquer également aux hommes, c’est du théâtre engagé, théâtre lieu de paroles, lieu d’expression, avec les temps qui courent entre deux comédies, il sera bon que des vérités soient dites. Aujourd’hui, les filles bataillent pour choisir entre rester fortes et honnêtes envers elles-mêmes, et se conformer aux attentes de la société dans le désir de plaire. On leur apprend à ne pas être trop enflammées, trop passionnées, trop intelligentes, trop bienveillantes… On les encourage à étouffer leur instinct, leur indignation, leurs désirs et leurs rêves, à être polies, à obéir aux règles.
Les comédiennes se glissent dans la peau d’une Américaine soumise à la pression des cheerleaders; d’une fille Masai déterminée à ne pas subir de mutilation génitale ; d’une esclave sexuelle bulgare de 15 ans ; d’une petite ouvrière chinoise fabriquant des Barbies ; d’une Iranienne amenée à se refaire le nez… et bien d’autres filles encore en quête d’elle-même.

La mise en scène :

Une mise en scène sobre pour laisser aux textes toutes leurs forces,
Un travail sur le jeu des comédiennes pour être vrai dans leurs corps,
Un espace réduit pour exprimer le peu de place faites aux femmes,
Un public réduit pour être au plus proche des comédiennes, pour ressentir les vibrations, les respirations, être à la fois spectateurs et acteurs.

ELLES : création 2016

Contact : Alain Guerrieri

198, rue antoine gros
84440 Robion
tél:0490757807
port:0642376468
alain.guerrieri.84@orange.fr
la.posada.de.don.quichotte.84@orange.fr
http://quichotte.wix.com/posada
https://www.facebook.com/laposadadedonquichotte

Les Bals argentins ou Milongas : un rendez vous social au Gargas’ Café du 31 mars 2017

Gargas’ Café du 31 mars 2017

Soirée :

Les Bals argentins ou Milongas :

un rendez vous social

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h30)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

Le TANGO, loin de l’image mythique donnée par les spectacles, fait d’abord partie intégrante de la culture et de la vie argentines. D’abord par son histoire, faite de métissage, d’évolutions musicales et poétiques, ensuite par l’évolution de la danse sous des influences culturelles, techniques et mondialistes…

L’évocation des milongas portègnes, celles de Buenos Aires, montre qu’elles traduisent un mode de vie convivial et une manière d’être qui démultiplient les plaisirs de la musique et de la danse. La conférence est illustrée d’extraits de tango et de photos et elle sera complétée par une démonstration en direct effectuée pour notre plus grand plaisir par plusieurs couples de la région.

Le conférencier, Maurice Chabannon se consacre à l’étude de la culture argentine et plus particulièrement au tango depuis de nombreuses années. Habitué des séjours à Buenos Aires, il a écrit plusieurs ouvrages sur le tango, et donne des conférences sur divers thèmes autour du Tango (entre autres au Festival de Tarbes).

Cet ancien proviseur de Lycée s’adonne également à l’écriture comme moyen d’évasion et d’observation ; il a déjà consacré un recueil de nouvelles au monde du tango argentin : un Tango à fleur de lèvres, et La Dernière Cuite, où il aborde l’esthétique musicale et chorégraphique dans le cadre social.

Son dernier roman, La vie est une Milonga, devrait paraître fin mars 2017. Avec un peu de chance, nous pourrons l’acquérir et le faire signer lors de notre rencontre à Gargas !

Voir aussi son blog www.buenosairesamoroso.com

Tout un programme !

Gargas Café – L’histoire du Saxophone – 23 septembre 2016

Gargas’ Café du 23 septembre 2016

Soirée : L’ Histoire du Saxophone
par Michel Rigouard

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

4mai2013

invité : Michel Rigouard

Une conférence pour une véritable histoire du saxophone, instrument populaire et paradoxalement méconnu.

Dernier né des instruments « mécaniques » (non électrifiés), le saxophone est issu de la Révolution Industrielle par le génie d’Adolphe Sax en 1841.

Immédiatement adopté par les musiques militaires, dès 1845, suite à la réforme des orchestres initiée par le Général de Rumigny, il fera une timide apparition dans l’Opéra, dans la musique de chambre, avant que le jazz ne s’en empare et contribue à sa popularité et à sa renaissance en France et Outre-Atlantique dans les années 1920.

michel rigouard

La famille des saxophones comprend aujourd’hui sept modèles (du sopranino au contrebasse) et appartient à la catégorie des bois en raison de son clétage qui s’apparente à celui des autres instruments de la même catégorie et de son fonctionnement résidant dans la mise en vibration d’une anche simple (taillée dans du roseau) par le souffle de l’instrumentiste.

« Caméléon », le saxophone est aujourd’hui présent dans tous les courants musicaux et servi par un grand nombre d’interprètes inventifs et en perpétuelle recherche d’innovation.

Gargas Café – chansons – Bruno Duchâteau – du 20 mai 2016

Gargas Café du 20 mai 2016

Soirée chansons avec Bruno Duchâteau

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

invité : Bruno Duchâteau

bd02

Humour et poésie sont les deux maîtres mots des chansons de Bruno Duchâteau. Ce chanteur explore l’espace, les mots et les sons pour nous livrer un univers sensible, coloré et décalé.
Des personnages surprenants visitent ce répertoire comme «M. Hector» (le mari de la femme) ou ce «Papa idéal» qui souffre d’être homme au foyer intégral,
des instruments aussi : une guitare, un didjeridoo, une sanza, un accordéon… L’artiste tire sur le fil des relations humaines pour aborder les grands thèmes qui l’agite : les autres, l’amour, la différence.

Portés par la mise en scène de Gérard Morel, les textes et les musiques de Duchâteau touchent là où ça fait du bien…en plein cœur.

bd01

La presse :

«Duchâteau : un lutin qui jongle avec les mots, un artisan de la rime qui suit le fil de son bon plaisir…» France 3

«Il faut bien le dire, cela a été un vrai régal ! On entre dans son spectacle, on s’y installe avec bonheur, car ce chanteur sait capter son public ; il nous donne à savourer ses textes qui évoquent la vie, l’amour, les révoltes….»
La Marseillaise

« Bruno livre un savant mélange entre les moments de la vie, avec toute la gamme des couleurs, ses convictions et un humour à l’emporte-pièces. »
Le journal de la Haute-Marne

bd03

Le site : www.wafwaf-production.fr

Gargas’ Café – Vendredi 22 avril 2016 – 20 h

Gargas Café du 22 avril 2016

L’histoire et la culture des Yekwana

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

invité : Alex Lhermillier

photo_avril_1

Après notre première rencontre le vendredi 16 octobre 2015 au cours laquelle nous nous sommes penchés sur les Yanomami et le travail de l’ethnologue, Alex Lhermillier vous proposera pour poursuivre sa démarche, de visiter l’histoire et la culture des Yekwana qui vivent au bord des cours d’eau, au centre du Venezuela, puis les Yukpa installés dans la sierra de Perijá, à la frontière de ce même pays et de la Colombie.

Par ces pistes, il vous conduira d’une société qui vivait à l’écart du monde dit « civilisé » à la dernière, répartie en communautés dispersées, cultivant aujourd’hui le café et donc entretenant des rapports marchands avec l’économie occidentale, et il abordera les effets de la transition d’un monde vers un autre, de la transculturation, de la disparition lente ou rapide et brutale de ces sociétés indigènes.

photo_avril_2

Une soirée annonçant un bel échange en perspective.

photo_avril_3

Photo 1: Une fête chez les Yakwana
Photo 2: Village yekwana
Photo 3: Samamo, hameau yukpa

Gargas’ Café – Sketchs par la Scène Bagnolaise – 27 novembre 2015 20 h

Gargas Café du 27 novembre 2015

Sketchs par la Scène Bagnolaise

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

invité : LA SCENE BAGNOLAISE

affiche

La Compagnie LA SCENE BAGNOLAISE de BAGNOLS SUR CEZE vous propose différents SKETCHS de leur propre création:

-Le chef de gare.
-La banderole.
-La secrétaire.
-Les sardines.
-Le gora.
-La bombe.

cie_scene_bagnolaise3

cie_scene_bagnolaise2

Humour, dérision et beaucoup de bonne humeur. Ces comédiens contribuent sous la direction de Jean Locatelli à vous divertir et à vous amuser. Ils ont pu présentés leurs différents spectacles dans de nombreuses villes du Sud de la France dont Gargas et au Festival de l’humour à Bagnols su Cèze.
A leur actif, ils ont écrits et interprétés «L’œuf à la coque» de Marcel Franck, «Madame,on sonne» de François Campaux, «La bonne adresse» de Marc Camoletti, «Le grand zèbre» de Bricaire et Lasaygues, «Les portes Claques !» de Michel Fermaud ,«Sacrés Numéros», «Bistrot, Nostalgie et Comédie», par Jean Locatelli, «Monsieur a bien mangé», par Jean-Pierre Audier, «Bienvenue chez vous» par Philippe Girodier, «Oscar» par Claude Magnier et tout dernièrement «Fier de son organe !» pièce en trois actes écrites encore une fois par Jean Locatelli.

Les découvrir ou les retrouver, le plaisir sera partagé et selon leurs dires «sans vous spectateurs, la troupe n’existerait pas! »

cie_scene_bagnolaise1

Gargas Café, Les pierres de Provence, 25 septembre 2015

Gargas Café du 25 septembre 2015

Les pierres de Provence

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h30)

 

invité : Jean-Marie triat

Jean-Marie Triat, enseignant-chercheur et géologue à l’université Paul Cézanne d’Aix-Marseille, retracera la géologie provençale et l’origine des roches.

En effet, trente cinq ans après «Pierres utiles de Provence», il a préparé un nouvel ouvrage «Les pierres de Provence» dans le même esprit, mais prenant cette fois en compte toutes les roches provençales, exploitées ou non (les ocres de Gargas, la carrière de Guigou et le site de Bruoux, en autre).

Couverture

Avec 109 figures et 450 photos de roches et de minéraux, photographiés sur le terrain ou au laboratoire, cet ouvrage est avant tout un livre d’images. On peut le feuilleter, pour voir et comprendre l’originalité de la géologie provençale et l’origine des roches, sans entrer dans le détail des commentaires scientifiques.

Toutefois, les lecteurs particulièrement intéressés y trouveront des descriptions de roches, assorties d’explications sur leur formation et, pour certaines, sur leur utilisation.

La première partie de l’ouvrage relate l’histoire géologique de la Provence, de l’ère primaire à nos jours. On y découvre les relations « Terre-Mer », dans l’espace et dans le temps, et aussi que la Provence a été sous la mer pendant des millions d’années et que la sédimentation marine s’est interrompue plusieurs fois, laissant la place à des terres émergées.

La seconde partie du livre est consacrée à la connaissance des roches provençales : 70 roches et 65 minéraux sont décrits. Leur origine est précisée et illustrée par des photos, prises à toutes les échelles possibles d’observation, du paysage aux microscopes électroniques.

La grande variété des roches explique l’originalité, la richesse et la spécificité du patrimoine géologique de la Provence.

Gargas’ Café du 24 juillet 2015 – Musique avec Soulistic (Funk-Soul)

Gargas Café du 24 juillet 2015

Musique avec Soulistic

 à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h30)

 

invité : le groupe Soulistic

Soulistic est un groupe de reprise Funk et Soul. Il à été crée en mai 2014 par des musicien passionnés de musique et depuis, à pù se produire et séduire son public sur une vingtaine de dates principalement dans la région P.A.C.A. Le répertoire passe de Michael Jackson à Prince en passant par les classiques dansants du Funk tels que Sly Stone, Earth wind and fire, Cameo et Stevie Wonder.

Le groupe est formé de trois musiciens:

-Francois Sanchez à la guitare et au chant lead.

-James Babeu à la basse et aux chœurs.

Olivier Perez à la batterie et aux chœurs.

Bio:

Francois Sanchez:

-Ecole de musique en classe de piano pendant 10 Ans
A 15 ans, premier groupe de reprise à la guitare, clavier et chant Adrenaline
Puis le Groupe Solid Group ( SG ) en formation 5 puis à 3 en guitare lead et chant lead jusqu’à 20ans
Formation Jazz Bossa, pendant un an. Guitare
Groupe Blues : Autour du Blues …
A 33 ans environ, organisation de scène ouverte dans un pub musical dans le but de créer un lieu où les musiciens isolés pouvaient jouer ensemble
35 ans, création de la formation d’un groupe Rock Pop The Yoda’z : guitariste et chant lead
37 ans, création de la formation du groupe Soulistic Funk soul.

Jeams Babeu:

-Jeams à commencé l’apprentissage de la basse vers l’âge de 13 ans.
vers 1995, il s’inscrit dans une école de musique, afin d’apprendre l’improvisation.
C’est aussi l’année ou il devient professionnel.
Il joue 3 ans pour le guitariste Texan Bill Thomas, en trio.
Avec Bill, il accompagne divers artiste Blues tels que Chick Willis et Big Joe Duskin et diverses chanteuses américaine blues et RnB.
1ere partie de liz Mc Comb en corse.
Il a aussi eu l’occasion de jouer avec le Guitariste Luther allison et son fils Bernard Allison.
En 2000 j’ai intégré la formation Funk ‘Dood’, avec qui j’ai fait plusieurs tournées en france.
Aujourd’hui Il joue de la basse avec le groupe de reprise Soulistic.

Olivier perez:

Olivier Perez est un musicien professionnel et un professeur de musique diplômé d’état (D.E) et, possède une solide expérience pédagogique et scénique acquise au cours de ses 20 années d‘ intense activité à new-York et Londres . Il à accompagné des artistes tels que The Roots, Keziah Jones, Randy j cox, Renn ou Bifidus actif.
Il joue actuellement au sein du groupe Soulistics avec un répertoire Funk, Soul, Blues et Rock.

Gargas’ Café du 26 juin 2015 – Être producteur de vin en Vaucluse

Gargas Café du 26 juin 2015

Être producteur de vin en Vaucluse

 à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h30)

 

invité : Château PERREAL – Caveau et Maison d’Hôtes

Le domaine de PERREAL est situé au cœur du Parc Régional du Luberon au sein d’une nature préservée riche de sa flore et de sa faune ; Il déploie ses 54 hectares au pied de la colline de PERREAL, classée réserve de biosphère par l’UNESCO.

Pour celles et ceux qui s’intéresse à la vigne, à la vinification et à la dégustation, Jérôme propriétaire et œnologue du domaine vous propose une promenade dans les vignes et une présentation de l’agriculture biologique, une visite du chai et du processus de vinification des vins blancs, rosés et rouges, une initiation à la dégustation des vins du domaine.

Au sein des 54 hectares du domaine de PERREAL ils cultivent 11 hectares de vigne en reconversion biologique. Ils cultivent également 580 oliviers qui produisent une huile extra vierge, ainsi que 7 hectares de céréales et 200 amandiers qui concourent à l’exceptionnelle biodiversité du domaine de PERREAL.

Les vendanges sont manuelles, les grappes triées à la main par les vendangeurs. Ils privilégient les faibles rendements (30hl à l’hectare). Les vinifications sont parcellaires et permettent de produire plusieurs cuvées : AOC Ventoux Evaporite (rosé d’apéritif par excellence), AOC Ventoux Rosé des Safres (rosé vineux, soyeux), AOC Ventoux Truffières (rouge capiteux aux senteurs de garrigue), AOC Ventoux Dolomites (rouge puissant essentiellement composé de Syrah, vieilli en barriques de chêne de l’Allier) et Vin de pays Sauvignon gravières.