Archives par mot-clé : conférence

Gargas Café – L’histoire du Saxophone – 23 septembre 2016

Gargas’ Café du 23 septembre 2016

Soirée : L’ Histoire du Saxophone
par Michel Rigouard

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

4mai2013

invité : Michel Rigouard

Une conférence pour une véritable histoire du saxophone, instrument populaire et paradoxalement méconnu.

Dernier né des instruments « mécaniques » (non électrifiés), le saxophone est issu de la Révolution Industrielle par le génie d’Adolphe Sax en 1841.

Immédiatement adopté par les musiques militaires, dès 1845, suite à la réforme des orchestres initiée par le Général de Rumigny, il fera une timide apparition dans l’Opéra, dans la musique de chambre, avant que le jazz ne s’en empare et contribue à sa popularité et à sa renaissance en France et Outre-Atlantique dans les années 1920.

michel rigouard

La famille des saxophones comprend aujourd’hui sept modèles (du sopranino au contrebasse) et appartient à la catégorie des bois en raison de son clétage qui s’apparente à celui des autres instruments de la même catégorie et de son fonctionnement résidant dans la mise en vibration d’une anche simple (taillée dans du roseau) par le souffle de l’instrumentiste.

« Caméléon », le saxophone est aujourd’hui présent dans tous les courants musicaux et servi par un grand nombre d’interprètes inventifs et en perpétuelle recherche d’innovation.

Gargas’ Café – Vendredi 22 avril 2016 – 20 h

Gargas Café du 22 avril 2016

L’histoire et la culture des Yekwana

à 20 h

salle polyvalente de Gargas (centre village)
(petite restauration dès 19h)

Pour Réserver : resa@associationtransition.fr
Tel : 06 07 35 00 35

invité : Alex Lhermillier

photo_avril_1

Après notre première rencontre le vendredi 16 octobre 2015 au cours laquelle nous nous sommes penchés sur les Yanomami et le travail de l’ethnologue, Alex Lhermillier vous proposera pour poursuivre sa démarche, de visiter l’histoire et la culture des Yekwana qui vivent au bord des cours d’eau, au centre du Venezuela, puis les Yukpa installés dans la sierra de Perijá, à la frontière de ce même pays et de la Colombie.

Par ces pistes, il vous conduira d’une société qui vivait à l’écart du monde dit « civilisé » à la dernière, répartie en communautés dispersées, cultivant aujourd’hui le café et donc entretenant des rapports marchands avec l’économie occidentale, et il abordera les effets de la transition d’un monde vers un autre, de la transculturation, de la disparition lente ou rapide et brutale de ces sociétés indigènes.

photo_avril_2

Une soirée annonçant un bel échange en perspective.

photo_avril_3

Photo 1: Une fête chez les Yakwana
Photo 2: Village yekwana
Photo 3: Samamo, hameau yukpa